La Ville de Donnacona et les pompiers s'entendent

La Ville de Donnacona et les pompiers s'entendent

Renouvellement d'une entente sur les conditions de travail pour une période de sept (7) ans

Donnacona, le 15 juin 2021 ‐ Les membres du conseil municipal ont adopté à l'unanimité hier soir par résolution le renouvellement de l'entente avec ses pompiers, laquelle était échue depuis le 31 décembre 2019.

Cette entente, d'une durée de sept (7) ans, soit du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2026, touche 36 pompiers et résulte d'un processus de discussion constructif, axé sur l'écoute et le dialogue. « Nous sommes très satisfaits de l'écoute des membres du conseil municipal, du déroulement efficace et de la finalité des travaux », mentionnent messieurs Daniel Boudreault et Luc Cantin, représentants des pompiers à la table des discussions. C'est d'ailleurs à 92% que les pompiers ont voté en faveur du renouvellement de l'entente proposée par la Ville.

« Je remercie les représentants des pompiers ainsi que messieurs Sylvain Germain et Pierre-Luc Gignac, respectivement directeur général et directeur général adjoint et greffier pour le temps et les efforts investis au cours de ces discussions. Il m'importe de souligner l'atmosphère positive et responsable qui régnait tout au long du processus et qui a permis de conclure cette entente dans l'intérêt des citoyens », a déclaré le maire de la Ville de Donnacona, M. Jean-Claude Léveillée.

Cette entente permet de conjuguer le respect de la capacité de payer des contribuables avec la nécessité de reconnaître le travail et le dévouement des pompiers volontaires qui consacrent une partie de leur carrière au service public.

Faits saillants du renouvellement de l'entente

  • Entente d'une durée de 7 ans, soit du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2026;
  • Indexation salariale de 2 % pour les années 2020 et 2021;
  • Augmentation progressive du taux de rémunération pour les entraînements, les formations et l'entretien de la caserne afin d'arriver à une uniformité des taux en 2026; 
  • Le taux établi pour les interventions de nuit débutera à 22 h au lieu de 23 h;
  • Mise en place de la garde en caserne lorsque la situation le requiert par la direction du service et qui vise uniquement la protection incendie;
  • Achat d'un sac identifié au nom de chacun des pompiers afin d'y inclure différents vêtements pour protéger les pompiers contre les contaminants;
  • Ajout d'une prime pour chaque heure de garde pour la centrale 911, pour l'officier en devoir.