Je te raconte ma ville...

Contrairement à la légende laissée par les livres de classe, les Hurons et les Iroquois n'étaient pas des nomades vivant éparpillés; ils habitaient des villages fortifiés c'est à dire des maisons pouvant contenir entre sept et soixante-dix familles. Contrairement à la croyance populaire, le chef Donnacona, d'où l'origine du nom de la ville, n'a pas vécu sur les bords de la rivière Jacques-Cartier mais plutôt sur les bords de la rivière St-Charles à Québec où était situé la Ville de Stadaconé.

Suite à la découverte d'une énorme quantité d'or par les espagnols en Amérique du Sud, l'empire français veut à tout prix concurrencer avec son état rival et décide de dépêcher Jacques-Cartier découvrir des richesses équivalentes.

Dans le but de mettre la main sur cet or et ces diamants, Jacques-Cartier se devait absolument d'obtenir les confidences des indiens et de se faire guider par eux.

Lors de son second voyage, Jacques-Cartier tendit un piège en invitant le chef Donnacona, ainsi qu'une dizaine des plus importants notables indiens à un banquet à bord de son navire. Les indiens furent capturés et se rendirent en France où ils connurent la mort.

C'est en 1672 que l'intendant Jean Talon concède à un dénommé Toupin du Sault-à-la puce ainsi qu'à son fils Jean, la responsabilité d'ouvrir le territoire. Fondée en 1742, la paroisse Les Écureuils doit son nom au fait qu'elle est couverte de chênes habités par les écureuils. En 1967, par proclamation du gouverneur général, la municipalité de Les Écureuils est fusionnée à celle de Donnacona, dont la fondation remonte à 1915.

Bien que la présence industrielle date de l'an 1700, l'arrivée de la Donnacona Paper Ltd (1912), est à l'origine d'un développement urbain extrêmement rapide. Un des gros clients de la « Donnacona Paper Ltd » était le journal Times de New York. En période de grandes activités, plus de 1500 hommes travaillaient pour un salaire de 0,40$ de l'heure en 1940 et des semaines de travail de 48 heures. Malheureusement, la papetière a fermé ses portes définitivement en 2008.

Le premier couvent est construit en 1922. À l'époque, les religieux assumaient l'éducation. Les soeurs pour les filles au couvent Sainte-Agnès et les frères pour les garçons au collège Sacré-Coeur.

Je te raconte ma ville, Donnacona

Nos souvenirs, votre avenir...

La ville de Donnacona a souligné son 100e anniversaire en 2015.

Donnacona centenaire et fière

Slogan

« Au rythme du fleuve »

Devise

« Mets l'épaule à la roue »

Nombre de citoyens recencés en 2018

7200 citoyens

Logo et armoiries