Ville de Donnacona

Donnacona

Services aux citoyens

Programme d'économie d'eau

·         Régulièrement, que ce soit au travail, à l’école ou à la maison, vous imprimez des documents. Saviez-vous que pour chaque feuille imprimée recto-verso, vous économisez 10 litres d’eau, en plus d’éviter un gaspillage de papier.

 

·         Une pomme de douche traditionnelle peut consommer jusqu’à 15 litres d’eau par minute. Une douche de 20 minutes peut utiliser jusqu’à 240 litres d’eau. Installez une pomme de douche à faible débit et, sans réduire la pression, elle permettra de réduire votre consommation d’énergie et d’eau de 70 %, puisqu’elle utilise en moyenne 6 litres d’eau par minute.

 

·         Pour une pelouse de belle apparence, 2 à 3 cm d’eau sont nécessaires par semaine. Saviez-vous que 85 % des problèmes d’aménagement paysager sont dus à un arrosage abusif et qu’après une bonne averse, il n’est pas nécessaire d’arroser avant une semaine? Petit truc, déposez une boîte de thon vide où vous arrosez et lorsqu’elle est pleine, votre arrosage est terminé! 

 

·         Saviez-vous qu’un boyau d’arrosage débite 1 000 litres d’eau par heure? Pour arroser vos bordures et votre jardin, munissez-vous d’un baril récupérateur d’eau de pluie que vous installerez sous les gouttières et vous économisez ainsi jusqu’à 6 000 litres d’eau par année, soit la quantité d’eau qu’une personne boit en 3 ans.

 

·         Lorsque vous lavez votre voiture, utilisez un seau plutôt qu’un boyau d’arrosage. Vous économiserez jusqu’à 300 litres d’eau et elle aura aussi belle allure.

 

·         Évitez aussi d’utiliser de l’eau pour laver votre stationnement en troquant le boyau d’arrosage contre le balai.

 

·         Saviez-vous que l’évaporation entraîne la perte de grandes quantités d’eau? Faites votre arrosage le matin ou le soir, lorsque le soleil n’est pas à son plus fort. La température plus fraîche de ces périodes diminuera le risque de gaspillage de l’eau.

 

·         Si vous possédez une piscine, couvrez-la d’une toile solaire lorsque vous ne l’utilisez pas. Vous éviterez l’évaporation de près de 4 000 litres par mois et vous garderez la chaleur de l’eau.

 

·         Lorsque vous cuisinez, vous utilisez probablement beaucoup plus d’eau que vous ne le croyez. Par exemple, lorsque vous rincez vos fruits et légumes sous l’eau du robinet, vous dépensez jusqu’à 12 litres par minutes. Remplissez l’évier partiellement et vous économiserez 5 litres d’eau chaque fois. Installez également un aérateur à votre robinet pour diminuer le débit de l’eau, sans perdre de pression.

 

·         Si vous disposez d’un broyeur dans la cuisine, compostez plutôt vos déchets alimentaires et vous aurez du bon engrais pour votre jardin. Un bon moyen d’être bleu, en plus d’être vert!

 

·         Saviez-vous que 30 % de la consommation d’eau quotidienne de votre foyer est due à l’utilisation des toilettes? Vous pouvez remplacer votre modèle standard par une toilette à faible débit ou à un modèle à double chasse et vous économiserez jusqu’à 11 000 litres par année.

 

·         Une grande quantité d’eau est également gaspillée à cause des fuites. Vérifiez que votre réservoir de toilette ne fuit pas en y versant du colorant alimentaire. Si l’eau de la cuvette se colore, il y a une fuite!

 

·         Pour bien entretenir vos plantes à l’extérieur, rappelez-vous de ne pas les arroser abusivement et faites-le le matin ou le soir pour éviter l’évaporation de l’eau à cause de la température trop chaude. Il n’est pas nécessaire d’arroser les feuilles, mais bien d’arroser les racines. En plus d’éviter l’évaporation, vous  éviterez de rendre vos plantes plus vulnérables aux maladies, aux champignons ainsi qu’aux brûlures des feuilles causées par le soleil.

 

·         Un seul arrosage par semaine suffit et n’oubliez pas qu’après une bonne averse, vos plantes sont hydratées pour une semaine.

 

·         Saviez-vous que l’utilisation de paillis ou de copeaux de bois dans vos bordures aide à retenir l’humidité et l’eau plus longtemps et réduit ainsi l’évaporation? Il s’agit d’un bon truc que vous pouvez également utiliser pour votre pelouse. Lorsque vous coupez votre gazon, ne ramassez pas les brins coupés, ce qui aura le même effet que dans vos bordures. Une pelouse d’une hauteur de 6 cm permet de garder le sol plus frais, ce qui aide à retenir l’eau plus longtemps.

 

·         Rappelez-vous également qu’au mois de juillet, votre pelouse est en dormance. Elle nécessite donc moins de fertilisation et d’arrosage.

 

·         Vous utilisez trop facilement le boyau d’arrosage pour arroser votre pelouse, le jardin et vos bordures? Munissez-vous d’un ensemble de micro-irrigation avec détecteur d’humidité. Ce système permet de régler le débit d’eau utilisée en désactivant un système d’arrosage quand l’humidité du sol est trop élevée. Lorsque la sonde détecte une saturation du sol, le système interrompt automatiquement les cycles d’arrosage, en cas de pluie ou d’arrosage de vos espaces verts.

 

·         En plus de réduire votre consommation d’eau de près de 75 %, vous éviterez un arrosage abusif, et l’eau sera répartie plus uniformément dans vos aménagements. Pour être encore plus bleu, reliez votre système d’irrigation à un baril collecteur d’eau de pluie!

 

·         Bien que le Québec possède d’importantes ressources en eau, seulement 10 % des réserves sont disponibles dans les régions habitées. Il y a donc beaucoup d’eau, mais les sources sont éloignées des grands bassins de population. Les quelques sources utilisées par un la majorité des d’habitants du Québec sont donc soumise à une grande pression.

 

·         Le Québec possède plusieurs lacs et rivières, alors pourquoi devrions-nous économiser l’eau? Nous mettons une grande pression sur certains cours d’eau, si bien qu’à certains endroits, les prélèvements d’eau atteignent presque la limite de la ressource. Si davantage d’eau devait être utilisée dans ces cours d’eau ou si la population augmentait, une pénurie pourrait survenir.

 

·         Saviez-vous que moins de 1% de l’eau que nous utilisons à la maison est destinée à être bue? C’est donc que la grande majorité de l’eau utilisée est ensuite traitée et/ou rejetée dans notre environnement.

 

·         Moins nous consommons d’eau, moins nous rejetons des eaux usées, réduisant ainsi notre impact sur l’environnement. Comme quoi on peut être vert et bleu à la fois!

 

·         L’eau est-elle une ressource inépuisable?

 

·         L’apport en eau du Canada représente la quantité d’eau potable qu’offre le territoire canadien. Cette quantité d’eau a diminué de 8,5 % entre 1971 et 2004, ce qui équivaut à près de toute la consommation résidentielle au pays ou à plus de 1 million de piscines olympiques!

 

·         Qu’elle soit visible ou non, l’eau est partout, dans tout ce qui nous entoure. Sa consommation ne se résume pas seulement à ouvrir le robinet! Derrière chaque objet de notre quotidien se retrouvent de surprenantes quantités d’eau. L’EMPREINTE DE L’EAU est un concept qui vise à estimer le volume d’eau utilisé pour toutes les étapes de la fabrication d’un produit.

·         Par exemple, saviez-vous qu’il faut 50 litres d’eau pour produire une orange ou alors 250 litres pour produire un verre de lait?

 

·         Pour produire 300 g de bœuf, ce sont 4 600 litres d’eau qui sont utilisés. Il est possible d’économiser l’eau en s’alimentant! Remplacez la viande par un substitut végétal lors d’un repas et économisez près de 4 000 litres d’eau!

 

·         L’empreinte de l’eau vise à nous faire prendre conscience de la présence essentielle de l’eau dans le processus de production des biens qui font partie de notre vie. Par exemple, la production d’une tranche de pain nécessite 40 litres d’eau et celle d’un manteau de cuir, 16 600 litres.

 

Consulter le www.reseau-environnement.com/peep pour en savoir plus. Cet été, soyez bleu!